L’Hypnose Ericksonienne

L’Hypnose Ericksonienne doit son nom à Milton Erickson qui a marqué l’histoire de la psychothérapie en développant ce qu’on appelle couramment les thérapies brèves et la communication moderne. L’hypnose retrouve par la pratique de Milton Erickon ses lettres de noblesse grâce à une éthique et une philosophie dont les points principaux sont :

  • Le sujet est au centre de la thérapie. Le sujet et le praticien travaillent ensemble, mais les solutions viennent intégralement du sujet consciemment ou inconsciemment. L’autonomie et la liberté sont des notions fondamentales.
  • Pilier dans l’accompagnement de Milton Erickson : la confiance absolu en l’inconscient. Chacun possède les ressources nécessaires à l’apprentissage et au changement même si elles sont non dévoilées au niveau conscient.
  • Le changement et l’évolution se réalisent plus efficacement dans un état de conscience décalée. (Syn. Hypnose, transe, état hypnotique…) Le processus de passage a l’action prend le pas sur la compréhension détaillée d’une histoire de vie. La modification d’un état de conscience est le moteur principal de changement.
  • La transe peut nécessiter un “entrainement” chacun est unique dans son initiation à l’état d’hypnose. De fait, toute personne est hypnotisable si le praticien sait trouver la bonne direction, et la récurrence de ce processus permet d’acquérir un réel apprentissage de variation de la subjectivité, dans le cadre d’un accompagnement.

L’hypnose est à la fois un état et un outil de changement faisant  partie de ce que l’on appelle les thérapies brèves.

L’état d’hypnose est souvent défini comme un état de conscience décalé. Ce terme est rassurant mais il omet que c’est une porte ouverte vers l’inconscient. Partie profonde de l’esprit qui rend possible le changement qui permet un mieux-être psychique et physique.

 

hypnose marseille cours julien

 

Cependant, l’hypnose ne peut se substituer à un traitement médical et ne dépend pas du champ de la psychologie.

Comment se déroule une séance d’hypnose?

L’hypnose en thérapie répond à un besoin ou un objectif défini par le client . Une fois l’objectif fixé, l’hypnothérapeute induit chez son patient un état hypnotique qui lui permet d’ accéder à son inconscient . Si la relaxation est souvent associée à cet état, d’autres façons de faire sont possibles et peuvent être envisagées, en fonction du patient et de sa problématique. Il s’agit plutôt d’un état de concentration intense, d’un état de veille paradoxale . (confère extrait ci-dessous). La technique permet de guider le client à une autre forme de communication, un nouveau regard sur sa compréhension, ses pensées,  tout le contenu de son répertoire d’apprentissage et ses schémas internes.

 

 

Il s’agit de se donner la possibilité d’être ce que l’on veut être, croire que l’on veut croire, d’ouvrir le champ des possibles, de créer le choix en décidant tout cela par soi- même , s Construire un ensemble harmonieux et sur mesure, sur le plan psychique et physique. Dans ce sens, il me semble évident de vous proposer de découvrir l’auto-hypnose .

Grande amatrice de lecture nous pourrons évoquer ensemble un certain nombre d’ouvrages. Ci-dessous un extrait de FRANCOIS ROUSTANG  “Qu’est-ce que l’hypnose?”  (L’anticipation, possibilité p79), Londrais, Les éditions de Minuit, 2013.

* Veille Paradoxale terme utilisé par François Roustang pour définir l’hypnose.

 

Séance d’hypnose dans le centre ville de Marseille, je vous invite à consulter mes coordonnées .

 

Tous les ateliers “Hypnose” organisés en dehors du cabinet sont diffusés sur facebook ici !